Aller au contenu

Corpo avocats

Photographie prise lors de ce moment là


Portraits corporatifs pour les bureaux d’avocats

Au Québec, il y a 5 universités qui forment des avocats. 6 si on inclut Ottawa. Des centaines de nouveaux professionnels joignent chaque année les rangs de la profession. Devant eux se présente une riche carrière remplie de défis et très compétitive. Qu’ils évoluent dans un grand cabinet, une PME ou encore au sein du gouvernement, ils devront faire leurs marques, se positionner. Que ce soit via leur profil Linkedin, leur bio, à chaque fois une image, leur photographie sera associée à leur parcours.

Des études en droit sont loin d’être une mince affaire. Idem pour l’accomplissement de mandats complexes. À la suite de tant d’efforts, de luttes, de travail il est de prime importance que leur portrait corporatif soit à la hauteur du chemin parcouru. C’est là que mon expertise entre en jeu. En tant que photographe commercial œuvrant dans le milieu depuis plusieurs années, je possède l’infrastructure et les connaissances nécessaires afin leur fournir un portrait professionnel de qualité, les mettant en valeur. Je fournis toujours des images dans lesquelles ils ont l’air professionnellement confiant, ouvert, dynamique, à l’écoute de leurs clients.

Le fait d’avoir mon studio de photographie en plein centre-ville de Montréal est un atout précieux. Les rendez-vous se prennent de façon ponctuelle en fonction de leurs disponibilités. Le temps des déplacements réduit au maximum dans bien des cas. Au cas où il y a plusieurs personnes à photographier, je peux me déplacer à leurs bureaux afin de faire les prises de vue.

Au cours des années, j’ai développé une expertise, une manière de faire qui me permet de livrer des portraits professionnels avantageux et de très haute qualité. Ma façon de faire est simple. Dès leur arrivée à mon studio, les éclairages sont en place. Suite à une rapide mise en beauté, on commence à faire des tests de lumière, on cherche le meilleur profil. On détermine la position idéale, si on garde ou non ses lunettes. Dans le cas des femmes avec une longue chevelure, on cherche la meilleure façon de les placer…, Toutes ces décisions sont prises en duo, moi le photographe et la personne que je photographie. Chacun de nous y voit ce que l’on peut apporter pour conduire la photographie à son zénith.

Bien entendu, une fois la prise de vue effectuée, il reste l’édition des images sélectionnées. C’est à ce moment que se déploie toute mon expertise en retouches numériques ! Une photo non éditée n’est rien. Je juge inapproprié de présenter quelqu’un cerné, avec des imperfections cutanées à outrance, un double menton embarrassant. L’art est de livrer une photographie éditée qui met en valeur la personne tout en n’ayant pas l’air d’avoir été retouchée.